Région Alsace CCI d'Alsace

Académie de Strasbourg Chambre de Métiers d'Alsace

Les stages hors cursus proscrits?

L'existence des stages hors cursus est entre les mains du législateur

Le 15 septembre 2009, par Béatrice Delamer, David Garcia L’actualité de la formation, Centre INFFO :

Un amendement au projet de loi sur l’orientation et la formation déposé lundi 14 septembre par le sénateur UMP Jean-Claude Carle, rapporteur du texte, prévoit l’interdiction des stages hors cursus.

Il reprend une proposition avancée par la mission d’information du Sénat sur la politique des jeunes, dont le rapporteur était Christian Demuynck. Le livre vert de Martin Hirsch ainsi que plusieurs personnes entendues par la commission l’ont également recommandée.

« Il n’est pas rare que de jeunes diplômés soient contraints d’enchaîner stage après stage alors qu’ils possèdent déjà les qualifications correspondant aux tâches qui leur sont confiées et sont prêts à entrer dans la vie professionnelle. Le développement des stages hors cursus rallonge inutilement le délai d’insertion professionnelle des jeunes, sans accroître leur qualification. C’est pourquoi il est proposé d’en supprimer la possibilité », détaille l’amendement.

L’amendement 86 déposé par Christian Demyunck (UMP) vient préciser qu’ « un employeur ne peut accueillir en stage une personne diplômée sauf si les activités qu’il est envisagé de confier au stagiaire sont sans lien direct avec sa formation initiale et favorisent sa réorientation professionnelle. » Il espère ainsi éviter que les étudiants s’inscrivent en faculté pour avoir une convention de stage.

Le groupe socialiste a proposé, quant à lui, un article additionnel pour mieux encadrer les stages étudiants qui stipule notamment que "l’établissement d’enseignement doit contrôler l’adéquation du contenu du stage avec la formation suivie" et "l’organisme d’accueil [doit s’engager] à accompagner le stagiaire et doit à cette fin désigner une personne directement responsable de ses activités dans l’entreprise, dénommée maître de stage". Celui-ci a pour mission de "veiller à l’acquisition par le stagiaire des compétences correspondant à la qualification recherchée et au titre ou au diplôme préparés". "Pour les stagiaires, l’objectif est double : asseoir leur statut d’étudiant (cf. inscription dans le code de l’éducation) tout en tenant compte de leur présence temporaire mais effective dans le milieu professionnel (cf. inscription dans le code du travail)", expliquent-ils.